Comment pointer à la pétanque ?

Comment pointer à la pétanque ?

Lorsqu’on joue à la pétanque, il y a « pointer » et « tirer ». Pointer, c’est faire en sorte que la boule à lancer se rapproche le plus possible du cochonnet. Tirer, c’est lancer les boules de pétanque de façon à ce qu’elles ôtent la boule de l’adversaire qui est bien placée.

Remarquez que ces joueurs de pétanque lorsqu’ils pointent ont leur petite technique de lancée.

Quand faut-il pointer à la pétanque ?

Aux jeux de boules, il ne faut pas se précipiter à pointer, même si c’est ce qui va permettre au bouliste en tête à tête ou à l’équipe de gagner des points.

Il faut pointer quand vous voulez
  • Construire le jeu et acquérir l’avantage pour ensuite conclure
  • Rajouter des points dans une situation d’avantage en situation de mène
  • Serrer le jeu si la situation vous est défavorable. Vous pouvez pointer pour poser des problèmes à l’adversaire.

Il est important de prendre le temps d’analyser le terrain. Vérifiez bien son inclinaison et sa dureté. Si vous jouez sur un terrain que vous connaissez déjà, il ne vous reste qu’à analyser la situation de jeu.

Soyez toujours bien concentré pour connaître le nombre de boules restantes de l’adversaire et pour observer les trajectoires les plus avantageuses qu’ont adoptées vos coéquipiers ou votre adversaire.

Entre coéquipiers, il est également important de discuter de la stratégie à adopter : faut-il laisser les adversaires pointer en premier ? À vous de voir la meilleure configuration possible, car il n’y a pas de moment vraiment défini pour pointer à la pétanque.

Conseils techniques pour bien pointer à la pétanque

Conseils techniques pour bien pointer à la pétanque

Dans une configuration « triplette » ou « doublette », chaque joueur devra savoir pointer pour faire gagner des points à son équipe. Lorsque vous regardez ces joueurs professionnels ou licenciés en jeu provençal, vous constaterez qu’ils n’ont pas tous la même technique.

Pour choisir la meilleure technique à adopter, le joueur étudie la situation et la topologie du terrain.

La roulette

La roulette est la technique que maîtrisent la plupart des joueurs. C’est celle à adopter lorsqu’on se trouve sur un terrain de boules type « sablette » ou « lisette ».

Pour la roulette, le joueur lance la boule très bas pour qu’elle roule jusqu’à arriver à l’objectif. Si vous avez choisi la technique de la roulette pour pointer, il est recommandé de s’accroupir. Ceci vous permettra de bien analyser les défauts du terrain de pétanque et d’avoir un tir de précision dans la lancée.

En demi-portée

Dans certaines situations, il y a plusieurs obstacles et le pointeur est obligé d’oublier la roulette.

Il fait alors une demi-portée. Cette technique est la plus utilisée, car elle permet d’être précis et on peut la faire sur tout type de terrain.

Le joueur lance la boule en hauteur pour qu’elle tombe à la moitié du chemin, puis la boule de pétanque roule doucement jusqu’à son arrivée au cochonnet. Il est à rappeler tout de même que plus la boule bretonne prend de la hauteur dans la lancée, moins elle roulera.

La portée

La technique de la « portée » est également appelée « la plombée » au sport boules.

Celle-ci est plus réservée aux joueurs confirmés, car elle est difficile à maîtriser. Elle est la technique de lancée idéale lorsqu’on se trouve sur un terrain sableux et lourd.

La portée consiste à lancer la boule la plus haute possible sur 90 % du parcours. À la minute où elle tombe, elle va rouler que sur un petit parcours pour s’arrêter le plus proche possible du cochonnet.

Pour la portée, comme la demi-portée, le joueur se trouve souvent en position debout. Cette position offre plus de stabilité afin de permettre à la boule de rouler dans la bonne direction.

Les exercices pour devenir un bon pointeur

On ne devient pas bon pointeur avec le temps, mais avec plusieurs entraînements.Ces entraînements vont vous apporter plus de précision.

Pour vous entraîner, vous pouvez organiser des parties entre amis. Il est également possible de s’organiser un entraînement personnel en fin de journée lorsque vous revenez du travail. En jeu de pétanque comme en boule lyonnaise, le poignet travaille beaucoup, car il va déterminer la façon dont la boule va sortir.

Quand vous vous entraînez, travailler bien votre poignet pour déterminer quel est le meilleur moment pour lâcher la boule. La plupart des gauchers ont tendance à lancer la boule de gauche à droit et les droitiers font l’inverse.

Peu importe votre cas, il est important de s’adapter à toutes les situations. Lors de ces exercices, il est aussi très important d’évaluer son niveau.

Une fois sur le boulodrome dans un concours de pétanque, au Championnat du monde ou au championnat de france, ne vous forcez pas à pointer au-delà de votre niveau, car ceci peut vous faire perdre si vous ratez.

En portée ou en demi-portée, il est primordial de trouver la bonne vitesse et la bonne hauteur pour lancer la boule. Pour ces techniques, il faut tester différents terrains, parce que la boule bleue ne fera pas le même trajet avec les facteurs identiques sur un terrain « sablette » ou « lisette ».